Charivari

* * * * * * * * * *

GROUPE DU CEREDA À NICE

CHARIVARI

 

Appartenant au Nouveau Réseau CEREDA Diagonale francophone

 

Le CEREDA (Centre d’Étude et de Recherche sur l’Enfant dans le Discours Analytique) a été créé en 1983 par le cartel constitué d’Éric Laurent, Robert Lefort, Rosine Lefort, Jacques-Alain Miller et Judith Miller. Le réseau CEREDA vit le jour le 24 juin 1986 qui fut dissout le 15 octobre 1992. Le Nouveau Réseau CEREDA prit la relève 17 janvier 1993. Il existe aujourd’hui trois diagonales : francophone, hispanophone et américaine. Elles se réunissent lors des rencontres internationales et s’orientent à partir des deux principes du CEREDA :

  • L’unité de la psychanalyse
  • Le statut de sujet à part entière de l’enfant.

La Diagonale francophone se compose actuellement de 21 groupes dont un en formation. Sa commission d’accueil et d’orientation reçoit et examine les demandes des nouveaux groupes, veille à leur orientation, propose un thème et un argument de travail pour l’année en cours.

Les groupes d’étude et de recherche étudient les textes de Freud, des classiques, de Lacan et des analystes actuels. Différents en importance et en dynamisme, ces groupes de travail sont attentifs à la clinique contemporaine et interrogent les nouveaux symptômes, voire les incidences dans la clinique des reconfigurations du monde actuel. Ils organisent des conférences, des après-midis ou des soirées d’étude, certains forment des ateliers cliniques avec un ou des invités extimes. Ils permettent ainsi à des praticiens d’articuler et d’infléchir leurs pratiques grâce aux coordonnées qui y sont proposées et discutées. D’où la diversité  souhaitée des professions et des générations en leur sein.

Depuis 2001, son bulletin La petite Girafe s’est transformée en revue qui tire actuellement à 1700 exemplaires ; Judith Miller en est la directrice de la publication.

En 2001 également, a été créé Diagonal — bulletin électronique de la Diagonale francophone du NRC — de façon à rendre plus vivants et plus alertes les échanges entre les groupes.

Le Groupe Céréda Charivari se réunit un lundi par mois au cabinet de Virginie Jacob Alby à 20H30. Le temps de la rencontre sont mis au travail : l’étude d’un texte fondamental, un cas clinique, une note de lecture sur un livre qui traite de la clinique de l’enfant. Trois séances ouvertes au public ont lieu le mercredi soir, il s’agit de Mercredis cliniques de l’enfant. A cette occasion, certains praticiens présentent des cas cliniques de leur pratique, qui sont discutés avec le public.


* * * * * * * * * *

CHARIVARI présentation dans le COURRIER ACF-ECA pour septembre-octobre

* * * * * * * * * *


* * * * * * * * * *