Le Colloque de l’ACF

* * * * * * * * * * *

Le Colloque annuel de l’ACF-ECA : perspectives pour 2014 et 2015

Le Colloque annuel de l’ACF-ECA est ouvert sur la Cité. Il s’inscrit dans le désir de faire connaître au plus grand nombre l’actualité et la modernité de la psychanalyse lacanienne. Pour cette importante manifestation qui représente, chaque année, le point culminant de notre programme de rencontres avec le public, la date du 4 octobre 2014 vient d’être choisie.

Les membres de l’ACF y exposeront leur pratique, leur clinique autour d’un thème (annoncé à la mi-février 2014). Une fois le thème choisi, un Comité scientifique sera nommé pour préparer l’événement tout au long de la période précédant la date du Colloque annuel. Le Comité scientifique, en 2014, et pour la première fois, pourra s’appuyer sur les deux équipes pérennes qui viennent d’être créées au sein de l’ACF-ECA : l’équipe « Organisation des événements ouverts au public », tout d’abord. Dirigée par Alain Jouffret, elle prendra en charge l’ensemble des tâches concrètes à remplir pour accueillir le public dans de bonnes conditions (de la location de la salle à l’accueil du public et des invités). L’équipe « Diffusion », d’autre part : dirigée par Yves Daemers, elle déchargera le Comité scientifique de l’ensemble des préparatifs relatifs à la création de l’affiche et à sa diffusion, ainsi qu’aux annonces sur les listes et réseaux sociaux.

Le Colloque annuel de l’ACF-ECA se déroule sur une journée. Le thème choisi est décliné en séquences regroupant deux ou trois exposés, suivies d’un temps de discussion et d’échanges avec le public. Puis il est plus largement déployé au cours de la Conférence prononcée par notre invité, membre de l’ECF (École de la Cause freudienne) ou de l’AMP (Association Mondiale de Psychanalyse). Le nom de l’invité sera annoncé à la mi-février 20014, en même temps que le thème du Colloque.

La responsabilité du Colloque annuel de l’ACF-ECA pour les années 2014 et 2015 est confiée à Michèle Harroch (miharroch@gmail.com)

 

 


Affiche colloque ACF-ECA 11 octobre 2014

a-corps parfaits

a-corps parfaits, le titre équivoque de notre colloque, met l’accent sur le corps, le sien ou celui de l’autre. Objet pro-téiforme, corps-objet ou objet hors-corps, l’objet a n’est pas échangeable. Il est impliqué dans le fantasme, dans la relation entre les êtres parlants, dans la relation entre les sexes, dans le lien social.
Hier encore, l’accord parfait, l’harmonie totale s’imaginait du côté d’un idéal rapporté à un discours normé censé répondre à l’impensable, aux embrouilles de la langue, aux désordres du corps d’un sujet dans le monde. « Le rapport sexuel n’existe pas » annonçait Lacan. Dans ce prolonge-ment, le mystère, reprend Miller, « résulte de l’emprise du symbolique sur le corps ». C’est « celui de l’union de la parole et du corps », « un fait d’expérience » du registre du réel.
Le serrage clinique des cas exposés se fera donc autour de ce qui fait symptôme, ce qui fait événement de corps pour le parlêtre. Il s’agit de cerner la jouissance produite d’un réel pris dans le fantasme, de « faire signe vers un ailleurs », de jouer d’effets de coupure pour mettre en évidence l’ob-jet réel.
Aujourd’hui, le corps parfait est un produit, une perspective scientifique. La science touche au réel aussi « avant la nais-sance, voire avant la conception, et ce grâce aux biotechno-logies de la création ou celles de la prédiction. ». Dans la conférence qu’il donnera durant ce Colloque, intitulée « Programmer le futur ? Les paradoxes de la prédiction », François Ansermet soulèvera donc les questions liées à une certaine clinique de la modernité et à ses impasses.
En d’autres termes, « Le corps, la modernité, la science » sont les thèmes de réflexion que ce colloque propose de développer et de discuter.

Michèle Harroch

MILLER J.-A., « L’inconscient et le corps parlant », Congrès de l’Association Mondiale de Psychanalyse, Un réel pour le XXIe siècle, Paris, 14-16 avril 2014, disponible sur :
http:/wapol.org/fr/
MILLER J.-A., « Une introduction à la lecture du Séminaire VI, La Cause du désir, Paris, mars 2014, n° 86, p. 60.
ANSERMET F., « Le traumatisme d’avant la naissance », La Cause du désir, Paris, mars 2014, n° 86, p. 51-55.

* * * * * * * * * *

Textes

Philippe Lienard Le corps en psychanalyse

Joëlle Fabrega Lifting

Chantal Bonneau Condansation

Armelle Gaydon Limitless 
 
Michèle Harroch Moudernité

Christine De Georges Le corps. On n’a pas fini d’en entendre parler

* * * * * * * * * *

Publicités